Nature

Avec le rattachement des communes de la région de la Moselle à la station biologique SIAS, cette dernière a étendu son champ d’action aux zones écologiques vallée de la Moselle et avant-pays de la Moselle. Celles-ci se caractérisent avant tout par un climat plus chaud et plus sec. Le paysage est dominé par des roches calcaires et des vignes. Le plateau au-dessus des rochers accueille souvent des prairies maigres.

Pour couvrir l’ensemble de son champ d’activité, la station biologique a repris différents thèmes de ce paysage. En 2018, la station biologique a élaboré la première cartographie des reptiles et a évalué certains sites en tant qu’habitats. Grâce au climat chaud et à la présence de formations rocheuses et de murs en pierre sèche, cette région est particulièrement adaptée aux reptiles xérotermophiles (« xeros » = sec, « thermos » = chaud, « philos » = qui aime).

Lézard des murailles

Orvet

Coronelle lisse

La coronelle lisse est l’une des espèces reprises à l’annexe IV de la directive « Habitats » (une liste des espèces animales et végétales faisant l’objet d’une protection juridique particulière de l’UE, car elles sont rares et doivent être protégées, leurs « habitats » ne devant pas être endommagés ou détruits) et les données disponibles en ce qui concerne leur répartition au Luxembourg sont incomplètes. La coronelle lisse est tributaire d’habitats chauds et secs très ensoleillés. L’habitat est parsemé d’éléments minéraux, tels que des roches nues, des pierres ou des murs, de même que d’une végétation hétérogène. Dans notre région, il s’agit principalement de pelouses calcaires, de formations rocheuses, de lisières de forêts riches en espèces, de carrières, de ruines, de murs en pierre sèche et de lignes de chemin de fer.